Attention ! Les transactions ne seront pas possibles du 24 décembre 2018 au 04 janvier 2019, merci d'en tenir compte dans vos demandes de réservation

Qui a refroidi Lemaure ?


Tablette en main, trouvez les indices et résolvez l'enquête !

Ce matin-là, au 26 rue Dampierre, un jeune homme est retrouvé défenestré. Parmi les cinq occupants de l'immeuble, de la concierge à la petite vieille, du couple parfait au voisin de palier, personne n'a rien vu. Suicide, meurtre, que s'est-il passé ?
Séraphin Limier, légende de la PJ, vous engage comme inspecteur stagiaire. Muni d'une tablette interactive, venez arpenter les lieux de l'intrigue, collecter les indices, interroger les témoins... Nul doute qu'à l'issue de cette enquête vous tiendrez le coupable !

7 panneaux 85 x 215 cm autoportants
1 malle d'accompagnement comportant : 1 ruban "police nationale", 4 tablettes Samsung Galaxy tab 3 avec coques et casques et des livrets pédagogiques
Exposition réalisée par l'Atelier In8


Titres des panneaux
  1. Présentation
  2. Commissariat. Accueil. Bureaux
  3. Commissariat. Salle d'autopsie. Salle d'interrogatoire
  4. Quartier général. Inspecteur Limier
  5. Rue Dampierre. Les témoins
  6. 26 rue Dampierre. Les indices
  7. Appartement de la victime. Les résidents
Conditions particulières
Cette exposition voyage dans une malle de 100 x 56 cm, lourde et encombrante, prévoir 2 personnes pour la manipulation et un véhicule utilitaire pour le transport.

Pour aller plus loin ...

Mode d'emploi de l'exposition

Pour connaître les disponibilités de cette exposition, consultez le calendrier de réservations :

1 commentaire:

  1. Nous avons eu le chance de proposer cette expo lors de notre temps fort autour du roman policier "Elémentaire mon cher polar" en septembre 2015.
    L'exposition et l'utilisation des tablettes numériques ont suscité un vif intérêt et beaucoup de curiosité chez les ados (mais peu chez les adultes)
    L'expo a offert une image renouvelée, attractive et moderne de notre médiathèque.
    Nous vous conseillons de la tester.
    Elodie de la médiathèque de Grigny.

    RépondreSupprimer